English | Français
4, rue Déodat de Séverac | 75017 Paris, France | 01 42 27 50 86

Cours Biblique

Sujets Bibliques de Base

Leçon n°7 : L'Adoration

Un chrétien prend plaisir dans une relation personnelle avec Dieu. Ajouté au corps du Christ au moment du baptême, chaque membre représente une partie d'une grande famille, l'église. Tous ceux qui ont obéi à l'évangile forment une partie de cette famille spirituelle pour laquelle Christ est mort.

En tant qu'individu, chacun d'entre nous pouvons louer Dieu seul, tous ensemble ou en tant que famille au foyer. Nous sommes libres de chanter des louanges et de Lui offrir nos prières à n'importe quel instant de la journée, n'importe quel jour de la semaine. Mais Dieu a mis à part le premier jour de la semaine (dimanche) pour le rassemblement de l'église. En fait, ce fut le premier jour de la semaine que 3000 âmes furent baptisés pour le pardon de leurs péchés (Ac 2:38-41) et furent ajoutés à l'église (Ac 2:47). Depuis ce jour, il y a près de deux mille ans, jusqu'à maintenant, les chrétiens se rencontrent le premier jour de la semaine en mémoire de la mort de Jésus sur la croix pour nos péchés, pour prier, pour chanter, pour étudier sa Parole et pour faire un don d'argent ou de ses biens. Nous discuterons chacun de ces points après avoir étudié le sens de la véritable adoration. Examinez attentivement chacune des écritures citées ci-dessous.

La Nature de la Véritable Adoration

Josué 24:14
14 Maintenant, craignez l'éternel et servez-le avec intégrité et fidélité. Otez les dieux qu'ont servis vos pères, de l'autre côté du fleuve et en égypte, et servez l'éternel.

1 Samuel 12:24
24 Seulement craignez l'éternel et servez-le en vérité, de tout votre cœur; car voyez ce qu'il a fait de grand en votre présence.

Jean 4:24
24 Dieu est esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité.

Colossiens 3:17
17 Quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant grâces par lui à Dieu le Père.

Les trois premiers passages de la Bible ci-dessus sont très similaires. Ils emploient tous le mot vérité. L'adoration doit se reposer sur la vérité. Nous devons faire uniquement les choses que Dieu nous a commandé. Tous ces passages mettent en évidence ceci : quoique nous fassions en oeuvres bonnes (adoration comprise) et en paroles (enseignement), cela doient être par le nom de Jésus, c'est-à-dire par Son autorié. Si Dieu n'autorise pas l'adoration que nous Lui accordons, alors ce n'est pas une véritable adoration.

Une adoration authentique doit se faire « de tout notre coeur » ou « en toute sincérité » ou « en esprit ». L'adoration sans amour ne peut être offert au Dieu Tout Puissant. Il serait insulté de la même manière que ceux qui Lui offrèrent leur adoration et qui dirent : « Quelle fatigue ! » (Ma 1:13).

Le Repas du Seigneur

Lorsque l'église fut établi au premier siècle, les disciples se rencontrèrent le premier jour de la semaine pour rompre le pain (Ac 20:7, 2:42). Cette phrase se rapporte au Repas du Seigneur, une commémoration de ce que Jésus a accompli sur la croix pour nous. Paul rappelle les Corinthiens à ce sujet :

1 Corinthiens 11:23-26
23 Car moi, j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai transmis. Le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain 24 et, après avoir rendu grâces, le rompit et dit : Ceci est mon corps, qui est pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. Passages bibliques d'après la traduction de "La Bible à la Colombe" (Louis Segond Révisée 1971). Traduction de Stéphane Dédéyan d'après les leçons "Basic Bible Subjects" de Gary W. Summers. 25 De même, après avoir soupé (il prit) la coupe et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi, toutes les fois que vous en boirez. 26 Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne.

Le pain sans levain que les chrétiens prenent en sa mémoire représente le corps de notre Sauveur qui a été crucifié pour nos péchés. Le fruit de la vigne représente le sang qui s'est répandu pour nous. Chaque semaine, nous nous réunissons pour nous rappeler et honorer Jésus pour Son sacrifice pour nous.

Donner

2 Corinthiens 8:9
9 Car vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ qui pour vous s'est fait pauvre de riche qu'il était, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis.

Dieu aime celui qui donne avec joie (2 Co 9:7), et l'un de nos privilèges en tant que chrétien est de donner à Dieu de la même façon qu'Il nous fait prospérer (1 Co 16:1-2). Ce faisant, nous honorons Celui qui nous bénie, le premier jour de la semaine.

Continuité dans la doctrine des Apôtres

Lorsque les trois milles furent baptisés au jour de la Pentecôte, ils savaient que leurs péchés avaient été pardonnés, mais ils avaient besoin d'apprendre l'enseignements du nouveau Royaume. Par conséquent, les apôtres les enseignaient les choses qui leur ont été révélé par le Saint-Esprit (Ac 2:42). Qu'ils parlent ou écrivent sous l'inspiration, leurs paroles étaient véritablement la Parole de Dieu (1 Th 2:13). Comme les Béréens, nous devrions examiner les écritures quotidiennement (Ac 17:11) pour être certain que l'enseignement est Vrai. Une étude continuelle nous aide également à croître spirituellement (1 Pi 2:2).

Prière

Paul dit que nous devons prier sans cesse (1 Th 5:17). Chaque chrétien devrait approcher le Père par Jésus au quotidien (comme de l'assemblée, le premier jour de la semaine). Dieu doit demeurer dans nos pensées et dans nos coeurs de manière permanente. Nous Le remercions pour sa Grandeur et sa Grâce salvatrice. Nous pouvons faire connaître nos demandes à Dieu, mais elles ne doivent pas être purement égoïstes (Jc 4:3).

Philippiens 4:6-7
6 Ne vous inquiétez de rien; mais, en toutes choses, par la prière et la supplication, avec des actions de grâces, faites connaître à Dieu vos demandes. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Christ- Jésus.

Chant


Les chrétiens ont également la responsabilité de s'entretenir par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, de chanter et de Le célébrer de tout leur cœur (Ep 5:19). Nous devons aussi enseigner et nous exhorter les uns les autres par des chants (Col 3:16). Le Nouveau Testament nous autorise à chanter à Dieu et ensemble. Il ne nous demande pas de faire usage d'instruments de musique d'accompagnement. Rappellez-vous, nous sommes appelés à faire seulement ce que Jésus nous autorise (Col 3:17). Ni le Seigneur, ni Ses disciples ont jamais chanté des cantiques avec un accompagnement musical.

Véritable adoration


Un homme du nom de Jeroboam a changé la façon que Dieu avait ordonné de célébrer (1 Roi 12:25-33). Cette décision lui a fait commettre, ainsi qu'à tout le peuple, un grand péché (2 Roi 17:21). Personne n'a le droit d'ajouter à ce que Dieu a prescrit pour son adoration. Personne non plus n'a le droit d'enlever quoi que ce soit à ses ordonnances. Nous devons nous satisfaire d'adorer Dieu de la façon dont Il nous a ordonné.


Copyright 2012 - Église du Christ - Déodat - Paris, France & PM International Web Design